Découverte du Jiu-Jitsu brésilien

C'est la rentrée, le moment idéal pour se remettre au sport. Encore plus quand ça fait un an qu'on a rien pu faire à cause d'un ligament croisé.

Les art martiaux m'ayant toujours attiré, il ne me restait plus qu'à en choisir un parmi la longue liste. Regardant régulièrement des tournois de MMA (Mixed Martial Art) notamment l'UFC. J'ai finalement opté pour le Jiu-Jitsu brésilien. Cet art martial me paraissait efficace sans se baser sur la force brute, mais plus sur la technique. En effet il est pas rare de voir en MMA, le combattant ayant la meilleure force de frappe perdre par manque de technique.

Il y a trois raisons principales qui poussent les gens à faire du Jiu-Jitsu :

Personnellement, c'est les deux premières raisons qui m'ont poussé à faire du Jiu-Jitsu. Le JJB me paraissait très intéressant en tant que tel mais aussi efficace en combat réel. Même si j'aime bien regarder des combats de MMA, ça ne m'intéresse pas d'en faire.

A l'heure où j'écris ces lignes je n'ai qu'une expérience de quatre entrainements, et même si je me suis bien renseigné sur cet art martial, certaines choses peuvent-être imprécises.

Présentation du Jiu-Jitsu Brésilien

Le Jiu Jitsu Brésilien est apparu au Brésil dans les années 1920 et dérive du Judo, il a été développé par la famille Gracie. Son nom signifie : art de la souplesse.

Helio Gracie

On peut classer les sports de combat/arts martiaux en deux grosses catégories : les sports de frappe et les sports de contact. Le JJB est un sport de contact et non de frappe. Vous n'apprendrez pas à donner des coups mais plutôt à maitriser l'adversaire et terminer le combat en utilisant des clés d'articulation et des étranglements. Ce sport est donc idéal pour le self-defense, vous n'attaquez pas, vous maitrisez l'adversaire. Vous ne blessez pas inutilement l'adversaire contrairement au sport de frappe. En vous battant contre quelqu'un qui fait du JJB, vous sortirez du combat sans dommage. Regardez par exemple les combats de Royce Gracie lors des premières éditions de l'UFC, ses adversaires sont soumis mais ils en ressortent sans blessures.

Royce Gracie

Cet art martial est selon moi très intéresant par son aspect technique très développé. De plus il est en perpétuelle évolution de façon à améliorer les techniques existantes, voir en trouver de nouvelles. Vous pouvez donc avoir à faire à des styles différents suivant les écoles. Le Jiu-Jitsu se focalise sur le combat au sol, celà peut paraître étrange mais au sol le combat demande énormément de technique et la force brute devient beaucoup moins utile. Il est d'ailleurs plus facile d'amener un combat un sol que de le maintenir debout.

Cet art martial doit être vu comme un jeu d'échec à chaque mouvement que je fais je dois réfléchir à la réaction de mon adversaire pour ne pas finir mat (ici soumis par une clé d'articulation ou un étranglement). Un des principes clé au JJB, c'est la patience. Il ne faut surtout pas se précipiter à faire une clé d'articulation lorsqu'on est en position dominante, puisque l'on domine on prend son temps et on cherche/attend une faiblesse à exploiter chez l'adversaire. De même lorsqu'on est dominé, rien ne sert de sortir le plus rapidement au risque de créer des ouvertures et de subir une clé d'articulation ou un étranglement, il faut attendre le moment où on sent le contrôle de l'adversaire faiblir, le moment où un espace est créé. C'est avant tout un sport où l'on doit apprendre à saisir la meilleure occasion (occasion qui ne peut durer qu'une seconde).

Les premiers cours, les premières impressions:

Comme pour illustrer ce que je viens de dire à propos de la force brute, le prof du club doit faire 6-7 cm de moins et est plus mince que moi. Ce qui ne l'a pas empêché d'obtenir la ceinture noire et de gagner plusieurs compétitions mondiales.

On court pendant dix minutes, montées de genoux, pas chassés et c'est parti on rentre dans le vif du sujet. Le thème de la semaine : la montée. la montée Toutes les techniques vues ont été travaillés à partir de cette position. C'est un position très classiques en Jiu-Jitsu Brésilien mais aussi MMA, voir même en combat de rue. C'est une des meilleurs positions pour la personne du dessus, la personne du dessous quant à elle fera tout pour sortir. On a donc vu des techniques pour garder cette position avantageuse et comment terminer le combat avec une clé de bras ou clé d'épaule lorsqu'on est au dessus et en sortir lorsqu'on est en dessous.

Les 20-25 dernières minutes sont consacrées au combat libre. L'occasion de mettre en pratique ce que l'on vient d'apprendre. Les anciens étaient priés de se mettre avec nous, les nouveaux. Malheureusement je viens d'apprendre que deux techniques et la personne en face de moi en connait énormément, c'est pas grave c'est parti. J'ai la chance d'être dans un club où les anciens sont très sympa et nous donnent énormément de conseils. Ils nous expliquent nos erreurs et comment les éviter. Je retiendrai donc très rapidement de ne pas tendre les bras en défendant si je ne veux pas me prendre une clé de bras, et toujours garder ma tête éloignée si je ne veux pas me prendre un étranglement.

Même si le gabarit ne joue pas. En tombant sur un gars de plus de 90kg (en plus expérimenté), ne faisant moi-même que 63kg, en tant que débutant j'ai souffert... Difficile de voir la technique au bout de quatres séances.

Conclusion

Le JJB me plaît énormément. C'est un art martial que je trouve très intéressant, sportif (1h30 suffisent amplement pour être fatigué). Malgré tout c'est un sport qui est réputé pour être difficile. Cette semaine j'ai appris des choses très concrètes, mais je me vois mal les appliquer tout de suite. Une clé de bras demande énormément de technique pour être réaliser en étant sûr que l'adversaire ne puisse pas retourner la situation. Bref il faut être patient et pratiquer, ce qui de toute façon reste vrai pour n'importe quel art martial.

C'est un art martial que je recommande à tout le monde qui souhaite se défendre où simplement faire un sport de combat, peu importe son poids, sa force, son sexe. Il faut bien évidemment ne pas être dérangé par le contact permanent avec l'adversaire.

Petit point négatif en continuant le JJB je risque de devoir sacrifier mes cheveux longs...