Du côté des petites filles

Une amie m'a donné le livre "Du côté des petites filles" écrit par Elena Gianini Belotti. Etant déjà convaincu (et intéressé par le sujet) que l'égalité entre les deux sexes n'était qu'une illusion, que dans bien des domaines les femmes sont clairement victimes de préjugés dégradant. C'est avec joie que je me plonge dans ce livre, curieux de découvrir de nouveaux arguments, de nouveaux avis.

Du côté des petites filles

Ce livre est centré sur l'éducation et nous montre que toutes les inégalités viennent de la différence d'éducation, entre petites filles et petits garçons, portés par de nombreux de préjugés qui perdurent au fil des années. L'auteure commence le livre alors que l'enfant est encore dans le ventre de sa mère (et où déjà la différence de comportement envers le futur enfant, suivant son sexe est déjà présente), et continue jusqu'à la fin de l'école maternelle (6 ans). Le livre se termine en ouvrant rapidement sur le reste de la vie.

Ce livre date un peu (écrit en 1973), mais c'est plutôt inquiétant de voir que finalement dans beaucoup de domaines ça n'a que très peu changé depuis. Le livre se concentrant que sur les six premières années de la vie de l'enfant peut paraître assez centré sur un problème précis, mais non. On nous présente ces années comme les plus importantes, car c'est pendant cette période que tout l'enfant est totalement conditionné avec tout un tas de stéréotypes. Ces stéréotypes le poursuivront le reste de sa vie et il sera difficile ensuite de s'en défaire. Stéréotypes que l'on attribue souvent à la nature et à la biologie : "Les filles sont naturellement attirés par ceci ou cela.". L'auteure, à travers de nombreux exemples, nous montre comment les enfants sont forcés de rentrer dans le "rang" qu'on leur impose, détournant l'enfant des activités qui ne sont pas destinées à son sexe. Cela va parfois jusqu'à l'humilier et lui rabacher si ceci est une activité ou non de son sexe. Par exemple, on écartera les garçons des tâches ménagères, et les filles des activités trop dynamiques. L'enfant découragé finira par se faire à l'idée, et celà lui paraîtra "naturel" et répandra ces préjugés à son tour sans s'en rendre compte.

J'ai beaucoup aimé ce livre que je trouve très bien écrit, bien structuré. L'auteure nous démontre toute l'influence de l'éducation sur le conditionnement des petits garçons et petites filles de manière très claire et argumentée. Les arguments sont d'ailleurs énormément illustré de beaucoup d'exemple dont nous avons tous été témoin un jour, qu'il est donc difficile et ambicieux de contredire. De plus l'auteure ne fait porter la responsabilité de tous ces problèmes à personne mais nous considère tous plutôt comme victime de ces préjugés qui sont présents depuis la nuit des temps, et qu'il serait bon de changer !

Je conseille donc vivement ce livre à tous, ceux qui sont déjà d'accord avec les arguments féministes, ou non !